Découvrez Les Saintes Maries de la Mer

Terre d'accueil, de tradition et de pèlerinage, construit entre ciel et mer,
là où le Rhône embrasse la Méditerranée

Vous êtes ici :

Présentation

Terre d'accueil, de tradition et de pèlerinage

En venant d'Arles ou d'Aigues-Mortes surgit au milieu d'un paysage empreint de sel l'église fortifiée du XII ème siècle des Saintes-Maries-de-la-Mer. Seul le clocher émerge au milieu d'une trame urbaine assez discrète de maisons ne dépassant pas un étage et laissant la primeur à l'expression de l’immensité des paysages de sansouire et de lagune l'environnant.

Replié derrière une ligne de rivage confortée par des digues littorales aménagées en promenade de front de mer, le village vit essentiellement du tourisme balnéaire, de découverte de la nature, des traditions camarguaises et d'activités culturelles et religieuses.

À l'ouest du village, une trentaine de cabanes de gardians se dressent encore, alignées face à la mer, entre la plage et sa jetée et l'étang des Launes. Apparues dans les années 1950 sur une bande de terre alors quasi vierge, elles ont pour origine l'initiative prise par le maire de l'époque de créer une zone réservée à la seule construction de cabanes camarguaises à couverture de sagne (roseau des marais). Construites par des artisans, ces cabanes semblent être sorties du même moule.

Animations & Tourisme

Pendant les fêtes de fin d'année, entre Noël et le jour de l'An, le village présente un programme d'animations témoin de la tradition camarguaise. Ainsi, on peut assister à I'abrivado, un lâcher de taureaux emmenés par des gardians portant des flambeaux, que les visiteurs peuvent admirer à la tombée du jour.

L'été, les touristes profitent des plages, flânent dans les ruelles, ou encore visitent la crypte abritant le culte de sainte Sara et montent sur le toit-terrasse de l'église pour découvrir la Camargue, où les limites entre l'eau et la terre demeurent invisibles.

Chaque 25 mai, plus de 10 000 gitans affluent du monde entier vers les Saintes-Maries-de-la-Mer pour vénérer leur sainte Sara-la-Noire, ou Sara-la-kali, et baptiser leurs enfants selon le rituel catholique. Chaque année a aussi lieu la Fèsto vierginenco qui est la cérémonie, dédiée aux filles âgées de 16 ans, du passage du statut d'adolescente à celui de jeune femme.

Source : L'Encyclopédie de la Camargue - Editions Buchet Chastel

infos pratiques

Itinéraire (Google Maps)
Affiner votre recherche
Options / Services
Activité équestre / taurine à proximité
Animations
Animaux acceptés
Chèques Vacances ANCV
Climatisation
Cuisine équipée / Kitchenette
Parking
Personnes à mobilité réduite
Piscine
SPA, relaxation, massage,etc.
Terrasse / Balcon / Jardin
TV Cable/Satellite
Wi-fi / Internet
Classement (Étoiles)
Afficher les résultats

4 résultat(s) avec vos critères de recherche