Articles & dossiers

Découvrez les traditions et spécifités de la Camargue

Vous êtes ici :
Remparts d'Aigues-MortesLes remparts d'Aigues-Mortes sont un enceinte de maçonnerie protégeant le centre-ville d'Aigues-Mortes, dans le Gard, en France.FeriaUne feria est une fête locale annuelle, en Espagne et dans le sud de la France, caractérisée par des corridas, des lâchers de taureaux dans les rues, des bodegas et des bandas.Château de TarasconLe château de Tarascon - Centre d'arts René d'Anjou - est situé en bordure du Rhône dans le département des Bouches-du-Rhône en France.Le héron pourpréLe Héron pourpré se reproduit au bord des lacs et des marécages avec des roselières étendues. L’espèce est étroitement lié aux marais régulièrement inondés constitués de roselières, etc.Le « Camargue », cheval rustiqueSa taille peut varier de 1,35 à 1,48 m. Sa robe est gris clair, ou truitée, son système pileux est abondant. Sa tête est volumineuse et généralement carrée, bien attachée, le front est plat,...Le FlamencoLe flamenco est un genre musical et une danse, créé par le peuple andalou, sur la base d'un folklore populaire issu des diverses cultures qui s'épanouirent au long des siècles en Andalousie. Le flamenco date du 18e siècle.La Cabane de gardianLa cabane de gardian est le logement de l'ouvrier agricole dans la Camargue du 19ème siècle et du début du 20ème siècle. C'est un bâtiment à façade en pignon et à la toiture à deux versants couverte en sagne.Château de LourmarinDans un cadre exceptionnel face au village, le Château de Lourmarin, premier Château Renaissance en Provence, se compose de deux parties : Le Château vieux construit à la fin du XVe siècle par Foulques d'Agoult.Un peu d'histoire du Pèlerinage, du Marquis Folco de Baroncelli et des Gitans.Il arrive qu'un homme « invente » un pays, Tel est le génie du marquis de Baroncelli-Javon, qui voua sa vie à la Camargue.Les Gitans, Roms, ManouchesHuit ou dix mille gens du voyage s'installent dans le bourg camarguais. Gitans, Roms, manouches, ... Le peuple Gitan n'est pas « Un » mais divers. Essayons de nous y reconnaître.Le flamant roseLe flamant rose est une des 340 espèces d'oiseaux de la faune camarguaise. Il est peut-être le plus fascinant.Aquarium géant du Grau-du-RoiLe Seaquarium héberge près de 200 espèces marines que vous pourrez contempler tout au long de votre visite…La Roulotte de GitanUne roulotte est un habitat nomade en bois qui est utilisé pour voyager en général par les gens du voyage, les tsiganes ou autres (touristes). Il s'agit d'un outil de voyage autant que de vie, à l'origine tracté par des chevaux ou aujourd'hui par des automobiles.Les EmpèguesL’empègue est un petit dessin réalisé au pochoir autour des portes des maisons, dans certains villages du Gard et de l'Hérault. La tradition de l'empègue semble propre à cette zone géographique, dans des villages où les traditions taurines camarguaises sont très marquées.Le taureau de CamargueDans l'arène, combattant redoutable, le taureau de Camargue cohabitent parfaitement bien avec les chevaux.Le melon de cavaillonPour Cavaillon l'image s'impose, incontournable : le melon. Cavaillon en est incontestablement la capitale, cette cucurbitacée est donc à l'honneur dans les nombreux restaurants de la ville.Petit lexique de la bouvine, lexique CamarguaisAbrivado, Aficionado, Aganta, Agantaïre, Anouble, Arène, Baile-Gardian, Bandido, Bano, Barrula , Bedigas, Bèn-vengudo, Bèn-lèu, Biòu, etc.La course camarguaiseLa course camarguaise est un sport dans lequel les participants tentent d'attraper des attributs primés fixés au frontal et aux cornes d'un bœuf appelé cocardier ou biòu (bœuf en provençal)...Église Notre-Dame-des-Sablons d'Aigues-MortesL'église Notre Dame des Sablons est une église gothique située à Aigues-Mortes, dans le département français du Gard.La malédiction des Fils du VentChacun sait les souffrances que le peuple Juif a subi, mais on connait moins les persécutions dont souffre le peuple Tsigane.Les devises et les marques des ManadesLa Camargue et ses Taureaux. Image légendaire... ...la Camargue et les taureaux sont depuis toujours indissociables.La fête VotiveComme dans la plupart des villages de ces zones de fortes traditions que sont la Provence et le Languedoc, le village des Saintes Maries de la Mer possède sa Fête Votive.Festival d'AbrivadoCe Festival est une rencontre unique, à la gloire des chevaux et des passionnés de bouvine, etc.Costume traditionnelChaque pièce du costume régional, porté par le paysan ou l'artisan, tirait son origine d'un costume citadin. Ce qui en faisait son originalité était l'important décalage dans le temps avec un type d'habillement délaissé depuis des lustres par le bourgeois des villes. La Sagne En Petite Camargue, dans les marias de Vauvert et de Gallician, ils ne sont plus qu'une poignée de paysans à couper les roseaux. Cette tradition, peu rentable, vieille de sept cent ans, disparaît au profit de la mécanisation. Plongée au cœur de la roselière, au côté des derniers sagneurs de Camargue.Le grand pélerinage des Saintes Maries de la MerLes Saintes Maries sont célèbres par sa tradition d'accueil des gitans. Venant du monde entier, ils se rassemblent chaque année les 24 et 25 Mai pour le grand pélerinage, mais également le 3ème week end d'Octobre.Le saucisson d'ArlesLe Saucisson d' Arles "La Farandole" est véritablement préparé dans son pays d' origine suivant la traditionnelle recette de Godard écrite en 1655 qui fit la renommée mondiale de cet aliment délicieux.Origine du GardianAvant Baroncelli, le gardian est assis au plus bas de l'échelle sociale. Il n'est que le gardien de taureaux mal commodes, va en sabots, pauvrement vêtu, et n'a le plus souvent même pas un cheval...Produits terroir de la ProvenceLes adresses des artisans qui fabriquent les produits du terroir de Provence.L'église des Saintes-Maries-de-la-MerConstruite près de l'embouchure du Petit-Rhône, l'Eglise des Saintes Maries de la Mer avait une position stratégique importante. Car au moment de son édification, aux IX° et XII° siècles, les pirates sévissaient sur la côte et il fallait se défendre contre les invasions.Le Riz en CamargueLa culture du riz en Camargue, connue dès le 13e siècle a été développée par Henri IV. Après plusieurs tentatives au début du 20e siècle, la culture du riz a redémarré en 1942.Parc ornithologique de Pont-de-GauEn 1949, un ornithologue passionné, André Lamouroux, ouvre à Pont-de-Gau un espace composé de petites volières où sont montrés quelques espèces avicoles camarguaises.